news

L'appel urgent de Marco Impagliazzo: "Que le nord du monde aide ceux qui en Afrique sont victimes des changements climatiques"

20 Mars 2019

Cyclone IDAILe MalawiLe Mozambique

Partager Sur

Au Mozambique le cyclone Idai laisse derrière lui des centaines de victimes et des milliers de déplacés. La situation est particulièrement critique à Beira, la ville la plus touchée, où l'on manque de tout, de l'eau potable à l'assistance sanitaire pour soigner les blessés. La Communauté de Sant'Egidio, présente dans le pays depuis la fin des années '80, ayant accompagné le pays vers la paix et contribué à son développement avec des projets sanitaires (Dream pour le soin des malades du Sida) et pour l'inscription à l'état civil des mineurs (avec Bravo!), a déjà commencé à récolter des aides. Il manque surtout des médicaments, des vêtements et des denrées alimentaires de première nécessité comme le riz et la farine, mais également des engins pour enlever les décombres et procéder à la reconstruction.

Les aides seront distribuées à travers le réseau capillaire que forment les nombreuses Communautés de Sant'Egidio présentes dans tout le pays. A Beira justement beaucoup de déplacés se sont réfugiés dans le centre Dream de la Communauté, où ils ont reçu les premiers secours. "De l'Italie et l'Europe nous attendons une réponse urgente et généreuse aux besoins de cette population qui manque de tout - a déclaré le président de Sant'Egidio, Marco Impagliazzo -. Il est nécessaire de donner un signal fort de générosité à l'égard d'une nation qui est en train de vivre l'un des moments les plus difficiles depuis la guerre civile terminée en 1992. Ce sont surtout les sujets les plus fragiles qui sont en danger: les personnes âgées, les malades, les personnes porteuses de handicap, les enfants. Nous adressons un appel au nord du monde et à chaque citoyen pour qu'il réponde avec générosité, montrant ainsi qu'il noublie pas ceux qui souffrent à cause d'une tragédie due aux changements climatiques auxquels on n'a pas voulu donner, depuis trop longtemps désormais, une réponse adéquate et solidaire".

SOUTENEZ-NOUS EN FAISANT UN DON

Dona online