news

#MandelaDay: Le souvenir de Nelson Mandela et son engagement en faveur de la paix et du vivre-ensemble en Afrique

18 Juillet 2021

L'AfriqueNelson Mandela

Partager Sur

On célèbre le 18 juillet, date de sa naissance, le Nelson Mandela International Day, journée internationale instituée par les Nations Unies pour promouvoir les droits humains et la lutte contre les discriminations raciales, suivant l'exemple remarquable donné par "Madiba".

Mandela a été un père pour l’Afrique, en raison de son rôle joué dans la libération de l’Afrique du Sud de l’Apartheid et, d'une manière générale, pour la lutte menée contre la ségrégation raciale: 26 années de prison et une lutte non-violente. Il fut un exemple d’humanité pour le monde entier: il a toujours indiqué pour l’unité des pays un chemin fait de justice, de liberté, de pardon, d’égalité, de réconciliation et de paix.

Prix Nobel de la paix en 1993, Nelson Mandela fut le premier président noir d’Afrique du Sud. Il est mort à l’âge de 95 ans en 2013, à Johannesburg.

La Communauté de Sant'Egidio fait mémoire de lui, pour avoir notamment travaillé à ses côtés dans le processus de pacification au Burundi en 2003. Mandela parlait en anglais à un pays parlant le français et divisé entre hutus et tutsis, mais ses paroles étaient celles d'un « Père » et chaque Burundais les ressentait comme adressées à lui. Elles étaient vraies parce qu’elles étaient vécues avant d’avoir été prononcées. Parfois, les enfants, quand « papa » s’en allait, recommençaient à se quereller, parce que les divisions étaient profondes. Mais sans Mandela la paix, également au Burundi, aurait été impossible. De cette rencontre est née une nouvelle responsabilité: celle de poursuivre le rêve de la paix, du pardon et de la réconciliation dont Nelson Mandela s’est fait l’interprète.