news

"Sant'Egidio, partout dans le monde, a le sentiment d'être d'Assise, et ceci est en lien avec le message de paix de cette ville". Remise du titre de citoyen d'honneur à Andrea Riccardi

23 Mai 2019 - ASSISE, ITALIE

Partager Sur

Aujourd'hui, 24 mai, à Assise, dans la salle de la Conciliation du Palais des Prieurs, s'est tenue la cérémonie au cours de laquelle a été remis le titre de citoyen d'honneur pour la paix à Andrea Riccardi. L'une des motivations de cette reconnaissance est le dialogue interreligieux lié à "l'esprit d'Assise". Une foule nombreuse est venue participer à cet événement, notamment plus de 100 jeunes provenant de 39 pays différents du monde, participant ces jours-ci à un congrès international intitulé "Tout peut changer", organisé par la Communauté de Sant'Egidio.

Parmi les différentes personnalités auxquelles a été remis le titre de citoyen d'honneur, rappelons Shimon Peres, Liliana Cavani et Mère Teresa di Calcutta (pour n'en citer que quelques-uns).

Marco Tarquinio, enfant d'Assise et directeur du quotidien l'Avvenire, a dit dans sa “Laudatio”:"dans les titres des ouvrages d'Andrea Riccardi (Dieu n'a pas peur, Vivre ensemble, La paix préventive), il y a également les paroles d'un engagement qui se réalise dans la Communauté de Sant'Egidio". (Cliquez ici pour lire la Laudatio) [IT]

Andrea Riccardi, dans sa salutation de remerciement, a souligné: "Assise n'est pas une métropole qui s'impose par la force, mais attire, suggère, accompagne comme un rêve, inquiète comme une prophétie. Ici on voit que le christianisme est capable de générer un humanisme qui parle à tous et est de tous: croyants et non-croyants, gens de religions diverses. N'oublions pas la fascination qu'exerce Assise sur tant de laïcs. Ici on voit que le secret de la ville est de "vivre ensemble", même entre personnes différentes. Etre citoyens d'Assise, comme je le suis devenu aujourd'hui, être amis d'Assise, veut dire créer autour de la ville une alliance qui porte partout son esprit, mais également qui fasse de cette ville un port d'attache vers lequel on revient en rapportant des fruits, des expériences, des problèmes" (Cliquez ici pour la version intégrale)

Les motivations [FR]

LAUDATIO de Marco Tarquinio, directeur de l'Avvenire [IT]

Salutation de remerciement d'Andrea Riccardi [FR]