news

"J'ai un rêve", vainqueur de Play Music Stop Violence 2019. Une ville d'avenir où l'histoire du racisme ne se répète pas

19 Mai 2019 - MUNICIPALITÉ DE ROME, ITALIE

Jeunes pour la PaixPlay Music Stop Violence

La finale du concours à l'Atlantico de Rome, à guichets fermés, porte sur scène les chansons de jeunes groupes sur des sujets d'actualité

Partager Sur

Le titre "J'ai un rêve" des Poor Jacques remporte la première place et le prix populaire du concours musical Play Music Stop Violence, qui en est à sa neuvième édition.

Il parle d'une "ville future" à rêver ensemble, qui a triomphé du racisme, une histoire triste qui n'est pas destinée à se répéter. Le public en salle l'a également votée à travers l'application iLiveMusic. 

Ecoute le titre "J'ai un rêve" [IT]

La finale du 19 mai à l'Atlantico de Rome a vu les représentations en live de 11 groupes de jeunes et même très jeunes - le plus petit d'entre eux a 9 ans, le plus âgé 24 - qui ont participé aux auditions et aux sélections du concours Play Music Stop Violence organisé par les Jeunes pour la Paix et la Communauté de Sant'Egidio.

Nombreux sont les sujets traités, tels que l'environnement, la guerre, le poids du jugement des autres, l'agressivité sur les réseaux sociaux. Le concours a offert la possibilité aux jeunes musiciens de lancer un message fort pour un monde meilleur, à travers différents genres musicaux.

Le deuxième prix a été attribué à Francesco Vinciotti  pour le titre "Les autres y penseront", affirmant que c'est en partant de soi que l'on affronte les défis de la sauvegarde de l'environnement.

Ecoute le titre "Les autres y penseront" [IT]

Autres prix attribués

Le prix de la critique a été remporté par ABC Positive, qui avec “Correcteur” expriment les sentiments des jeunes femmes qui peinent à accepter leur apparence physique à cause du jugement des autres.


Ecoute le titre “Correcteur [IT]


Le jury, de qualité, était composé de journalistes et d'experts du secteur musical, dont Carolina Di Domenico, Enrico Deregibus, Igor La Fontana, Valentina Correani, Roberto Zuccolini, Margherita Vicario, Adriana Gulotta et Pasquale Filastò.

Le prix web, grâce aux votes sur la page Facebook, a été remporté par The Stop qui dans le titre "La guerre de Loris" parlent d'un usager des réseaux sociaux qui dans les commentaires "cherche toujours un ennemi" à attaquer.

Ecoute le titre “La guerre de Loris
  [IT]


La mention Best Young Talents a été décernée aux Tenaces soldats de plomb, qui ont reçu également la reconnaissance pour la meilleure performance.

Ecoute le titre "Le monde coloré" [IT]

Tandis que dans la catégorie plus de 24 la mention spéciale va à Nitrus, avec son rap sur la compétition "qui court plus vite qu'Usain Bolt".

Ecoute le titre “Usain Bolt [IT]


De nombreuses personnalités du monde du spectacle et de la musique ont accompagné la manifestation. La soirée a été présentée par AndreaPerroniGioia Marzocchi ed Erica De Matteis.

La performance de Martina Attili, participante du concours X Factor 2018, intitulée "Chérophobie", a été particulièrement émouvante. C'est une chanson sur la peur d'être heureux. Enfin  la chanteuse Dalise a fait forte impression, juste avant la remise des prix par l'humoriste Saverio Raimondo et Pif, nom de scène de Pierfrancesco Diliberto. 


Un remerciement particulier a été adressé au ministère du travail et des politiques sociales qui a fortement supporté l'événement, et aux partenaires de l'événement.

La dixième édition est déjà en chantier, afin de continuer en musique et donner la parole aux jeunes, qui veulent lancer le message "garder le coeur ouvert", pour refuser le racisme et dire qu'un monde meilleur commence par soi-même.

L'appel pour la ville de Beira a été écouté avec une attention particulière. C'est l'une des villes les plus touchées par le cyclone Idai qui au mois de mars a dévasté de vastes zones du Mozambique, du Malawi et du Zimbabwe.

Plus de mille participants à l'événement confirment que le monde tel qu'il est actuellement peut "changer de disque".

REVOIR LA VIDEO [IT]