news

Une nouvelle mission de Sant'Egidio en partance pour les camps de Rohingya au Bangladesh

28 Novembre 2017

L'aide humanitaireréfugiésRohingya

Pendant la visite du pape François au Myanmar et au Bangladesh, la Communauté lance de nouveaux programmes de soutien aux réfugiés. DONNEZ MAINTENANT

Partager Sur

A l'heure où le pape effectue sa visite au Myanmar et au Bangladesh, la seconde mission de la Communauté de Sant’Egidio commence dans les camps de réfugiés rohingya.

Un peu plus de deux semaines après le premier voyage, il y aura une seconde intervention de Sant’Egidio pour aider les Rohingyas au Bangladesh, dans les camps de réfugiés situés au sud de Cox’s Bazar, à la frontière avec le Myanmar. Les arrivées de réfugiés n'ont jamais cessé. Les camps sont surpeuplés de manière invraisemblable et les pluies continuent de compliquer la vie des plus faibles.

Cette seconde mission, qui prévoit un contact direct avec les habitants de cinq des quinze camps les plus nombreux (Shamlapur, Unchiprang, Jamtoli, Kutupalong et Leda) vise à poursuivre une intervention de première assistance mais, en mêem temps, de promouvoir un début d'intervention dans trois directions :

1. Soutien sanitaire aux deux hôpitaux de campagne de Shamlapur et Unchiprang, ouverts par le MOAS, qui enregistre actuellement une moyenne de 700 visites par jour. L’intervention prévoit la fourniture de médicaments, d'équipements mais aussi l'envoi de personnel médical.

2. Protection de l'enfance et éducation, en collaboration avec l'association de jeunes Bengalis “We The Dreamers” et la Muhammadiyah indonésienne, dans le camp de Jamtoli. L’intervention prévoit la construction de structures légères pour les enfants qui dépasse la stricte urgence.

3. Collaboration avec la Caritas et l'Eglise du Bangladesh, à partir du soutien au travail dans le camp de Leda et projet d'une nouvelle intervention dans le grand camp de Kutupalong (un peu moins de 500 000 personees).

Faire un don en ligne