news

L’église Madonna de las Maravillas à Madrid confiée à Sant'Egidio : une maison de prière ouverte à toute la ville

8 Novembre 2016 - ÁREA METROPOLITALITANA ET CORREDOR DEL HENARES, ESPAGNE

EgliseMarco ImpagliazzoEspagne

La liturgie inaugurale présidée par l’archevêque de Madrid, en présence du président Marco Impagliazzo et de toute la Communauté

Partager Sur

Dimanche 6 novembre, l'archevêque de Madrid, Mgr Carlos Osoro, a inauguré par une liturgie solennelle l'église Madonna de las Maravillas, confiée à la Communauté de Sant'Egidio.

Le président de la Communauté, Marco Impagliazzo, la vice-présidente, Hilde Kieboom, étaient présents à la célébration ainsi que des délégations de Sant'Egidio de Rome, Barcelone, les autorités civiles de la Ville de Madrid et des institutions espagnoles. A leurs côtés se trouvait réuni tout le peuple de Sant'Egidio : jeunes et adultes, enfants et personnes âgées, amis de la rue et nouveaux Européens.

Tíscar Espigares a déclaré au nom de la Communauté de Madrid : "Nous accueillons ce don non seulement avec grande gratitude et joie, mais aussi avec un grand sens de notre responsabilité ; nous avons le devoir de garder cette maison de Dieu, présente depuis près de 400 ans au milieu des maisons des hommes. Ce sera une maison ouverte à tous : à ceux qui sont en quête d'un espace pour écouter la Parole de Dieu, à ceux qui cherchent un accueil et quelqu'un pour les écouter, à ceux qui cherchent un sens pour leur vie ou simplement un moment de paix. Ce sera un maison sensible à la souffrance des hommes et des femmes dans le monde, là où s'élève quotidiennement la prière pour les pauvres, les malades, pour la paix. Ce sera l'église "ouverte et tendre" que le pape François a indiquée".

Dans son homélie, l'archevêque de Madrid a souligné : "Cette église est ouverte à tous et a été confiée à la Communauté de Sant'Egidio pour faire des choses extraordinaires. Vous représentez ce qu'il est difficile de trouver de nos jours : être du côté de l'homme, être du côté de l'être humain est quelque chose d'essentiel pour vivre ensemble, pour abattre les murs, pour construire des ponts et des relations stables dans notre monde, des rapports qui commencent par le fait de prendre soin de ceux qui en ont le plus besoin, de ceux qui vivent dehors, de ces pauvres qui nous enseignent l’essentiel et qui nous aident à écarter de notre vie les préjugés qui menacent notre vivre-ensemble et nos relations".

Mgr Osoro a ajouté : "Merci à vous, de Sant'Egidio, qui, depuis ce lieu, réaliserez ce que le Seigneur nous demande : une Communauté au milieu de ce monde. Que le Seigneur vous bénisse tous et vous garde toujours."