news

Peine de mort: “Augmenter le nombre des votes favorables à la résolution de l’ONU concernant le moratoire"

26 Novembre 2021 - ROME, ITALIE

Peine de mort
Villes pour la vie

Un Webinaire et de nombreux événements le 30 novembre prochain pour la journée mondiale « Villes pour la vie »

Partager Sur

“La peine de mort est une pandémie millénaire qui est en train de se consumer ”, a affirmé ce matin en conférence de presse Mario Marazziti, coordinateur de la campagne internationale et co-fondateur de la Coalition mondiale contre la peine de mort. “En 1977 il n'y avait que 16 pays abolitionnistes, alors que l’année passée 18 pays ont eu recours à la peine de mort. C’est un retournement total, comme le montre l’augmentation du consensus contre cette punition inhumaine et inutile : 133 pays ont aboli la peine de mort ou bien observent un moratoire et ne l’ont pas utilisée depuis au moins 10 ans » a expliqué Marazziti.

“Aussi aux Etats-Unis, le nombre d'Etats qui maintiennent la peine capitale est supérieur d'une unité au nombre de ceux qui n’ont plus recours à la peine capitale. Et l’année passée fut enregistré le nombre 
d'exécutions le plus bas ces dernières années. Une tendance très positive entachée dans les six derniers mois par la précédente administration avec trois exécutions fédérales, un mauvais record en deux siècles d’histoire américaine », a observé Marazziti. “Nous sommes convaincus que le président Biden, qui a annoncé un embargo sur les exécutions fédérales dans les couloirs de la mort saura tourner la page. L’espoir est que les Etats-Unis s’abstiennent ou même votent en faveur du moratoire lors de la prochaine Assemblée Générale des Nations Unies.

La conférence de presse a mis en avant a grande mobilisation qui, le 30 novembre prochain, à partir du Colisée, à Rome, unira 2446 villes de 70 pays de tous les continents, à l’occasion de la Journée mondiale des « Villes pour la vie », organisée par Sant Egidio en souvenir du jour où, pour la première fois dans l’histoire, la peine de mort fut abolie par un Etat, le Grand-Duché de Toscane.

Toujours le 30 novembre, à 17h30 aura lieu le
 webinaire “No Justice Without Life – Pour un monde sans peine de mort ”, avec la participation du président du Parlement européen David Sassoli, de Tawakull Karman, prix Nobel pour la paix 2011, et d’autres activistes engagés dans la bataille contre la peine de mort, notamment la religieuse américaine Helen Prejean.

Plus d’informations