news

La nouvelle maison de Telezina, une personne âgée pauvre, qui avait tout perdu dans le cyclone Idai

28 Août 2019 - MULANJE, MALAWI

Le MalawiCyclone IDAI

Les jeunes pour la paix du Malawi l'ont reconstruite et meublée

Partager Sur

Telezina est une personne âgée du district de Mulanje au Malawi. Une veuve très pauvre, qui vit avec une fille souffrant de troubles mentaux et trois petits-enfants.
Sa vie est semblable à celle de nombre de ses compatriotes : les membres de la famille vivaient tous ensemble dans une maison simple construite, comme la plupart des habitations dans les villages, avec des briques de terre.
Ce sont les habitants du sud du Malawi qui ont été le plus touchés par la violence du cyclone Idai et par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur l'Afrique australe à la fin janvier 2019.
Telezina, comme beaucoup d'autres, a tout perdu du peu qu'elle possédait. Sa maison a été emportée par les eaux avec les quelques affaires et ustensiles de cuisine qu'elle comportait. La récolte aussi a été perdue.

Le cyclone n'a pas “fait la une” en Europe, et, dans un pays où il n'y a pas de protection civile, les aides n'ont de toute façon pas été apportées en quantité suffisante par les organisations internationales.
La Communauté de Sant’Egidio a distribué ces derniers mois plus de 16 000 colis alimentaires et du matériel pour la reconstruction des maisons.
Difficile de rejoindre tout le monde avec peu de ressources, mais les jeunes de Sant’Egidio n'ont jamais cessé d'aller trouver les victimes du cyclone, en portant une attention particulière aux personnes les plus vulnérables : personnes âgées, orphelins et handicapés.
 
Telezina s'était réfugiée avec sa famille dans un trou creusé dans son terrain, recouvert de deux tôles disposées à la manière d'un toit (voir la photo), et a vécu ici pendant des mois. Il n'était pas possible de la voir dans une telle situation : il lui fallait un nouveau logement. C'est pourquoi les Jeunes pour la paix du Malawi se sont retroussé les manches et on commencé à cuire les briques, ont organisé une collecte pour acheter les matériels et maintenant enfin, en août, une nouvelle maison est prête ! Une vraie maison, avec un toit, capable de résister aux intempéries et aux pluies intenses qui, à cause du changement climatique, sont de plus en plus fréquentes. Un cortège festif a traversé le village pour apporter les meubles et ustensiles et, il y a quelques jours, la nouvelle construction a été inaugurée, en présence des autorités locales et de nombreuses personnes âgées de la région, à qui des dons ont été faits, comme une promesse d'aide et de proximité.

Pour Telezina et sa famille, une nouvelle vie commence à partir d'aujourd'hui. Son histoire nous encourage à poursuivre notre travail avec plus d'énergie pour reconstruire les maisons des personnes âgées et soutenir les victimes (encore nombreuses) du cyclone Idai.

 



La nouvelle maison de Telezina, une personne âgée pauvre, qui avait tout perdu dans le cyclone Idai
La nouvelle maison de Telezina, une personne âgée pauvre, qui avait tout perdu dans le cyclone Idai
La nouvelle maison de Telezina, une personne âgée pauvre, qui avait tout perdu dans le cyclone Idai
La nouvelle maison de Telezina, une personne âgée pauvre, qui avait tout perdu dans le cyclone Idai
La nouvelle maison de Telezina, une personne âgée pauvre, qui avait tout perdu dans le cyclone Idai