news

Le président de la Centrafrique à Sant'Egidio: "Une maison de paix pour mon pays"

5 Mars 2019 - ROME, ITALIE

Paix
Centrafrique

"Nous faisons confiance à votre amitié pour la poursuite du processus de réconciliation", a-t-il ajouté

Partager Sur

Le président de la République centrafricaine, Faustine Archange Touadéra, venu à Rome pour rencontrer le pape François, a rendu visite ce soir à Sant'Egidio, où il a rencontré le fondateur, le prof. Andrea Riccardi, ainsi que plusieurs responsables de la Communauté.

"Je viens ici car c'est une maison de paix qui signifie beaucoup pour mon pays", a dit le président Touadéra, soulignant les liens de profonde amitié qui ont uni, même dans les moments les plus sombres de la guerre, la Centrafrique avec Sant'Egidio, dans la difficile recherche de la paix.

"A présent des efforts supplémentaires sont nécessaires pour parvenir à un accord de paix, mais nous avons confiance dans l'amitié de Sant'Egidio", a ajouté Archange Touadéra, au sujet du récent accord de paix signé pour la réconciliation du pays, grâce notamment à la médiation de Sant'Egidio. "Nous sommes venus ici rencontrer nos amis et dire merci pour tous les efforts qui ont permis de construire le cadre nécessaire à un accord de paix. Nous cherchons la paix, or dans l'accord se trouvent des mécanismes qui permettront de travailler. Nous nous sommes engagés pour que l'accord soit appliqué et que la paix arrive en Centrafrique".

Il a de plus exprimé sa gratitude pour le travail de la Communauté contre le Sida à travers le programme DREAM, qui a récemment ouvert un centre pour soigner les malades. Durant l'entretien ont été illustrés les progrès du processus de réconciliation nationale et du désarmement des groupes armés, rendu possible grâce à l'accord de paix négocié à Khartoum et signé à Bangui le 6 février dernier.