news

Le souvenir du Porrajimos, l’extermination des Roms, à Budapest en Hongrie

4 Août 2016 - BUDAPEST, HONGRIE

La HongrieRacismeRoms et Sintis

s’associe au souvenir encore vif des meurtres à caractère raciste de 2009

Partager Sur

Le 2 août, à l’occasion de la journée de commémoration du Porrajimos (l’extermination des Roms durant la Seconde Guerre mondiale), la Communauté de Sant’Egidio a organisé une veillée de prière œcuménique dans l’église du Sacré-Cœur de Jésus.
A la mémoire des victimes de l’holocauste s’est associé le souvenir des victimes de Kisléta, où, la nuit du 2 août 2009, Mária Balog fut tuée et sa fille, alors âgée de 13 ans, blessée, dans le dernier de la série de meurtres à caractère raciste qui, la même année, avait fait six victimes et de nombreux blessés parmi la population rom.
Les représentants de la conférence épiscopale et des confessions chrétiennes présentes en Hongrie ont participé à la prière. Parmi les nombreux fidèles roms et autres, qui ont allumé des cierges en souvenir des victimes, était présente Éva Fahidi, témoin oculaire du massacre des Roms perpétré à Auschwitz-Birkenau entre le 2 et le 3 août 1944.