news

Andrea Riccardi renouvelle son appel dans une vidéo : Alep est en train de mourir. Il faut faire vite #SaveAleppo

17 Février 2016

Andrea Riccardi
Syrieréfugiés

Tandis qu’en Syrie l’on continue de mourir, le fondateur de la Communauté de Sant’Egidio renouvelle son appel à la communauté internationale pour que soit mis fin au massacre

Partager Sur

Andrea Riccardi renouvelle son appel pour la ville syrienne dans une vidéo.

Ce sont ses mots : « Alep est en train de mourir et sans doute est-elle déjà morte, sous les coups d'un assaut implacable. La population fuit : 100 000 personnes vers la frontière turque qui est verrouillée. Combien de frontières au Moyen-Orient et en Europe sont verrouillées pour les Syriens en fuite.
Alep est en train de mourir. Pourquoi ?

En 2014 j'ai lancé un appel pour sauver Alep et créer une zone de non combat autour de la ville. Mais cela ne s'est pas fait. Chacun a poursuivi ses logiques partisanes. Chacun a continué sa stratégie : le gouvernement de Assad, appuyé par la Russie et par ses alliés a continué sa guerre. L’opposition est restée divisée, incertaine, incapable d'une politique. Puis l’Isis et Al Qaeda se sont installés dans les ruines de l'Etat syrien. Alep ville de cohabitation, Alep avec 300 000 chrétiens, où l'on vivait ensemble.

Qu'Alep était belle ! Aujourd'hui Alep est détruite par les bombardements et beaucoup de vies sont perdues, beaucoup d'enfants morts à cause de l’embargo, du manque de soins et de nourriture. C'est cela malheureusement la réalité. Il faut faire vite. Il faut éviter qu'Alep perde ses derniers espaces de vie. Il faut éviter que les gens meurent. Il faut sauver Alep ».