news

Migrants: après les paroles du pape sur les "Lagers de détention" en Libye, que le gouvernement italien réalise de toute urgence une évacuation humanitaire en accord avec l'Europe

8 Juillet 2020

ImmigrationPape François
L'ItalieL'Europe

Partager Sur

Les paroles prononcées avec force aujourd'hui par le pape à l'occasion du septième anniversaire de sa visite à Lampedusa secouent les consciences. On ne peut pas rester indifférents face à la situation qui s'est créée depuis longtemps désormais en Libye et dont, comme l'affirme François, nous n'avons qu'une version "distillée" ici dans le nord du monde, plus encore aujourd'hui en ce temps de crise due à la pandémie.

Dans l'enfer de ces lagers vivent des hommes, des femmes et des enfants qui doivent être sauvés de toute urgence si nous croyons encore dans la culture et dans la civilisation au fondement de l'Europe.

Nous demandons donc au gouvernement italien qu'il se fasse le promoteur d'une initiative européenne pour sauver rapidement qui est victime de cet esclavage moderne. Le chemin à emprunter est celui d'une évacuation humanitaire à réaliser sur le modèle des couloirs humanitaires - mis en oeuvre par la Communauté de Sant'Egidio avec les Eglises protestantes et la Cei [Conférence épiscopale italienne] - qui en quatre ans a permis à plus de 3 000 réfugiés de rejoindre l'italie ainsi que d'autres pays européens, réussissant à les accueillir et à les intégrer.

Photo "Faro di Roma"