news

Aujourd'hui 51° anniversaire de Sant'Egidio. Fête à Rome avec tous les amis des pauvres et de la paix

6 Février 2019

Sant'Egidio

Partager Sur

Au terme de l'ensemble des événements qui ont marqué le 50ème anniversaire, samedi 9 février la Communauté de Sant'Egidio se rassemblera pour une messe solennelle à Saint-Jean-de-Latran, présidée par le cardinal vicaire de Rome, Angelo De Donatis.

 

C'est tout le "peuple de Dieu" qui participera à cette fête, des gens de tous âges, provenant de tous les quartiers de la capitale, avec les pauvres qui y habitent, les amis qui ont accompagné le chemin de la Communauté, les représentants des institutions, du monde politique, des Eglises chrétiennes et des autres religions. Au terme de la liturgie se tiendra la fête avec tous les participants: personnes âgées en difficulté, desquelles Sant'Egidio est particulièrement proche, personnes sans domicile fixe, qui cet hiver - dans la seule ville de Rome 12 hommes vivant dans la rue sont morts - ont particulièrement souffert, des personnes en situation de handicap, dont beaucoup sont insérées dans des parcours artistiques ou professionnels, des immigrés qui depuis des années vivent l'expérience de l'intégration dans le tissu civil italien, de nombreuses personnes arrivées par les couloirs humanitaires et plusieurs femmes victimes de la traite, accompagnées dans leur parcours de réinsertion dans la vie sociale.

 

Un peuple où se confond qui aide et qui est aidé, car tous peuvent faire quelque chose gratuitement pour les autres, et qui vit aujourd'hui, de manière encore plus vive, la nécessité de travailler pour la paix, menacée dans trop de régions du monde.

 


L'histoire de la Communauté a commencé le 7 février 1968 à l'initiative d'Andrea Riccardi, qui avec un petit groupe de lycéens voulaient changer le monde. Aujourd'hui Sant'Egidio est présent sur tous les continents, avec plus de 60 000 personnes de tous âges et de toutes conditions sociales, a célébré cette année son cinquantième anniversaire en tournant son regard vers l'avenir et l'engagement qui l'attend, dans un monde globalisé mais toujours plus en manque de points de repères. Le pape François, qui a rebaptisé Sant'Egidio "la Communauté des 3 P" (Prière, Pauvres, Paix), lors de sa visite en mars dernier à Santa Maria in Trastevere, à l'occasion précisément de son cinquantième anniversaire, lui a confié une mission, celle de "retisser patiemment le tissu humain des périphéries, que la violence et l'apauvrissement ont lacéré; de communiquer l'évangile à travers l'amitié personnelle; de montrer qu'une vie devient vraiment humaine quand elle est vécue aux côtés des pauvres; de créer une société dans laquelle personne n'est plus étranger. C'est la mission de franchir les frontières et les murs pour réunir".

 

Avec un nom choisi dans les années 1970 à partir du lieu où elle avait trouvé une stabilité, c'est-à-dire l'église et le monastère de Sant'Egidio, dans le coeur du Trastevere, a commencé une aventure qui a porté la Communauté dans les périphéries humaines et existentielles des divers continents, allant de l'engagement pour les pauvres de toutes conditions (sans-abri, personnes âgées seules, enfants des rues en Afrique et en Amérique latine, mineurs qui grandissent dans les Ecoles de la paix) aux programmes de soin des séropositifs et d'enregistrement à l'état civil (avec les projets DREAM et BRAVO!), en passant par le dialogue interreligieux dans "l'esprit d'Assise" et le travail pour la paix dans les différents pays du monde et particulièrement en Afrique, à la suite de celle obtenue le 4 octobre 1992 pour le Mozambique, mettant ainsi fin à une guerre civile qui avait fait un million de morts.

 

Aujourd'hui continue le grand défi pour la construction d'un monde plus humain à de nombreux niveaux, comme la proximité envers les sans domicile pour vaincre l'isolement social, ou les couloirs humanitaires pour sauver des vies humaines et favoriser l'intégration, pour ne donner que quelques exemples.

La fête de Rome - ouverte à tous les amis de la Communauté et aux représentants des institutions - n'est que la première; de nombreuses autres suivront, dans plus de 70 pays où la Communauté est présente, de l'Europe à l'Afrique, de l'Asie à l'Amérique latine.