news

« A cry for Mindanao » : l’appel de la délégation des Philippines à Rome pour rouvrir le processus de paix

18 Septembre 2017

PaixPhilippines#pathsofpeace

Partager Sur

Au lendemain de la clôture de la Rencontre Internationale de Münster-Osnabrück ont commencé à Rome les pourparlers informels de paix pour Mindanao, entre leaders chrétiens et musulmans, provenant de l’île du sud des Philippines, invités par la Communauté de Sant’Egidio. Les représentants des religions, réunis au siège de la Communauté dans le Transtevere, ont participé du 13 au 15 septembre à un dialogue intense et fructueux, affrontant avec espérance la situation critique de leur région et de Marawi, ville martyre. Un appel pour la paix, fruit du débat, marqué par une volonté de collaboration concrète, a été signé à Sant’Egidio le 15 septembre dernier. Un nouveau « chemin de paix » dans l’esprit d’Assise a été ainsi ouvert à Mindanao.

La nouvelle de la libération du père Teresito Sobanob, enlevé en mai dernier par des groupes extrémistes de la guérilla, pour lequel la Communauté avait prié le soir du 14 septembre à Sainte-Marie-du-Transtevere, avec le cardinal Quevedo, l’évêque de Marawi, Mgr Edwin de la Pena et toute la délégation des Philippines, est un signe d’espérance et d’encouragement, un premier fruit de l’appel et de la prière de nombreuses personnes.

Le texte de l'appel (EN) >>