news

A Santa Maria in Trastevere la mémoire des migrants morts dans les voyages vers l'Europe

21 Juin 2017 - DÉCEMBRE, ITALIE

réfugiésMéditerranéeréfugiésMourir d'espoirImmigrationHOMÉLIES

Partager Sur

''Amis, frères et sœurs, vous qui avez abandonné vos terres, que cette prière soit la patrie de tous !'', c'est par ces paroles que Mgr Marco Gnavi a salué les réfugiés, les migrants et les nombreux citoyens italiens et non italiens qui, cet après-midi, ont rempli la basilique Santa Maria in Trastevere pour faire mémoire des trop nombreuses personnes - hommes, femmes, mais aussi enfants - disparues ces dernières années en Méditerranée ou dans d'autres terribles parcours vers l’Europe. Rien que depuis le début de cette année, il y a presque 2000 morts. Morts dans l'“espoir” d'une vie meilleure, loin des guerres et des difficultés de tous genres. Alors qu'en 2016 le taux de mortalité s'élevait à 1 personne sur 42, il 'élève aujourd'hui à 1 personne sur 35.

Des centaines de personnes immigrées ont participé à la prière, dont certaines après avoir vécu de terribles voyages pour arriver en Europe, et d'autres qui, quant à elles, sont arrivées en toute sécurité avec les couloirs humanitaires. Etaient également présents des proches et des amis de personnes qui ont perdu la vie en mer. Pendant la veillée de prière, les noms de personnes disparues ont été lus accompagnés du récit d'histoires individuelles ; des cierges ont été allumés en mémoire des victimes des voyages vers notre continent.

"Nous avons le devoir d'espérer, d'offrir des raisons d'espérer, a poursuivi Mgr Gnavi. On ne peut assister aux événements tragiques qui frappent l'humanité sans un sursaut de conscience, sans se rebeller contre la mort, sans l'intelligence de l'amour, sans tisser un réseau de résistance à la mort".

La prière "Mourir d'espérance" est organisée par la Communauté de Sant’Egidio avec Centro Astalli, la Caritas italienne, la Fondation Migrantes, la Fédération des Eglises protestantes en Italie, Acli, Casa Scalabrini 634, Association Papa Giovanni XXIII.

D'autres temps de prière auront lieu dans les prochains jours dans d'autres villes italiennes et européennes (cliquez ici)

L'homélie de Mgr Marco Gnavi >>

GALERIE DE PHOTOS >>

LA VIDEO INTEGRALE DE LA PRIERE MOURIR D'ESPOIR