Fête de la transfiguration

Partager Sur

Fête de la Transfiguration du Seigneur.
Fête de la Transfiguration du Seigneur sur le mont Tabor. Mémoire de saint Paul VI, pape, mort en 1978. Souvenir de Hiroshima, où fut lancée en 1945 la première bombe atomique.


Première lecture

Daniel 7,9-10.13-14

Je continuai à regarder : des trônes furent disposés, et un Vieillard prit place ; son habit était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête, comme de la laine immaculée ; son trône était fait de flammes de feu, avec des roues de feu ardent.
Un fleuve de feu coulait, qui jaillissait devant lui. Des milliers de milliers le servaient, des myriades de myriades se tenaient devant lui. Le tribunal prit place et l’on ouvrit des livres.
Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui.
Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite.

Psaume responsorial

Psaume 28 (29)

De David. Rapportez à Yahvé, fils de Dieu, rapportez à Yahvé gloire et puissance,

rapportez à Yahvé la gloire de son nom, adorez Yahvé dans son éclat de sainteté.

Voix de Yahvé sur les eaux le Dieu de gloire tonne; Yahvé sur les eaux innombrables,

voix de Yahvé dans la force, voix de Yahvé dans l'éclat;

voix de Yahvé, elle fracasse les cèdres, Yahvé fracasse les cèdres du Liban,

il fait bondir comme un veau le Liban, et le Siryôn comme un bouvillon.

Voix de Yahvé, elle taille des éclairs de feu;

voix de Yahvé, elle secoue le désert, Yahvé secoue le désert de Cadès.

Voix de Yahvé, elle secoue les térébinthes, elle dépouille les futaies. Dans son palais tout crie : Gloire!

Yahvé a siégé pour le déluge, il a siégé, Yahvé, en roi éternel.

Yahvé donne la puissance à son peuple, Yahvé bénit son peuple dans la paix.

 

Deuxième lecture

2 Pierre 1,16-19

En effet, ce n’est pas en ayant recours à des récits imaginaires sophistiqués que nous vous avons fait connaître la puissance et la venue de notre Seigneur Jésus Christ, mais c’est pour avoir été les témoins oculaires de sa grandeur.
Car il a reçu de Dieu le Père l’honneur et la gloire quand, depuis la Gloire magnifique, lui parvint une voix qui disait : Celui-ci est mon Fils, mon bien-aimé ; en lui j’ai toute ma joie.
Cette voix venant du ciel, nous l’avons nous-mêmes entendue quand nous étions avec lui sur la montagne sainte.
Et ainsi se confirme pour nous la parole prophétique ; vous faites bien de fixer votre attention sur elle, comme sur une lampe brillant dans un lieu obscur jusqu’à ce que paraisse le jour et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs.

Lecture de l'Évangile

Alléluia, alléluia, alléluia.

Hier, j'ai été enseveli avec le Christ,
Aujourd'hui je ressuscite avec toi qui es ressuscité.
Avec toi j'ai été crucifié,
souviens-toi de moi, Seigneur, dans ton Royaume.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Matthieu 17,1-9

Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmène à l’écart, sur une haute montagne.
Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière.
Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui.
Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »
Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! »
Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte.
Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! »
Levant les yeux, ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus, seul.
En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Hier, j'ai été enseveli avec le Christ,
Aujourd'hui je ressuscite avec toi qui es ressuscité.
Avec toi j'ai été crucifié,
souviens-toi de moi, Seigneur, dans ton Royaume.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Homélie

Nous célébrons aujourd'hui la fête de la Transfiguration de Jésus. L'un des épisodes les plus mystérieux de l'Évangile. L'Église — consciente du lien entre cet événement et le mystère de la Croix — place cette fête le 6 août, c'est-à-dire quarante jours avant la fête de l'Exaltation de la Croix qui se célèbre le 14 septembre. Il existe un lien étroit entre le visage du crucifié et celui du mont Tabor : les deux sont marqués par l'amour. Un amour qui se donne jusqu'à la mort et qui justement pour cela transfigure. Jésus voulait impliquer dans ce mystère ses trois disciples les plus proches. Tout commence par une amitié qui, sur le mont Tabor, face à ce qui se passe, se manifeste à travers ces paroles de Pierre : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici. » Pierre découvre le sens d'une vie complètement différente. C'est la stupeur de celui qui découvre que la vie de tous les jours peut être différente, même si elle est marquée par l'amertume, l'incompréhension, l'agitation, l'incertitude, par des questions qui demeurent souvent sans réponses. Pourrons-nous jamais être différents?? Ne sommes-nous pas condamnés à toujours nous répéter?? À rester comme pétrifiés dans nos limites, nos défauts, nos habitudes?? La société, le monde ne nous semblent-ils pas condamnés à la violence et à l'injustice?? Dans la lecture du jour, le prophète Daniel parle d'une vision nocturne au cours de laquelle Dieu lui-même se manifeste dans l'histoire. C'est une antique prophétie qui nous demande de nous débarrasser de notre résignation endurcie. L'Évangile vient à notre rencontre et nous montre Jésus qui se transfigure devant nous. C'est une bonne nouvelle : il existe une manière de vivre différente de ce que nous pensons et de ce que nous voyons. Certes, le souvenir de la bombe atomique lancée sur Hiroshima nous rappelle les tragédies qui sont possibles si le monde ne réussit pas à se transfigurer. Dans ce cas, il risque de se « défigurer » de manière dramatique, comme au cours de cette année de guerre. Jésus se transfigure, car il veut que nous et le monde nous nous transfigurions. Et, si nous devons nous arrêter sur une seule réflexion, nous pourrions dire que l'amitié avec Jésus, le fait que nous le laissions nous aimer, nous transfigure et nous rend également capables de transfigurer le monde.