Prière pour l'Eglise

Partager Sur


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ezéchiel 12,1-12

La parole du Seigneur me fut adressée :
« Fils d’homme, tu habites au milieu d’une engeance de rebelles ; ils ont des yeux pour voir, et ne voient pas ; des oreilles pour entendre, et n’entendent pas, car c’est une engeance de rebelles.
Toi, fils d’homme, prépare-toi un sac d’exilé ; sous leurs yeux, pars en plein jour, comme un exilé ; sous leurs yeux, pars de ta maison vers un autre lieu ; peut-être verront-ils qu’ils sont une engeance de rebelles.
Tu sortiras ton sac, comme un sac d’exilé, en plein jour, sous leurs yeux. Toi-même, tu sortiras le soir, sous leurs yeux, comme s’en vont les exilés.
Sous leurs yeux, tu feras un trou dans le mur, et tu sortiras par là.
Sous leurs yeux, tu chargeras ton sac sur ton épaule, et tu le sortiras dans l’obscurité ; tu voileras ton visage, et tu ne verras plus le pays : j’ai fait de toi un signe pour la maison d’Israël. »
Je fis ce qui m’avait été ordonné : en plein jour, je sortis mon sac, comme un sac d’exilé ; puis le soir, je fis un trou dans le mur, à la main ; je sortis mon sac dans l’obscurité, et sous leurs yeux je le chargeai sur mon épaule.
Au matin, la parole du Seigneur me fut adressée :
« Fils d’homme, la maison d’Israël, cette engeance de rebelles, t’a bien demandé : “Qu’est-ce que tu fais là ?”
Réponds : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Cet oracle concerne le prince qui est à Jérusalem et toute la maison d’Israël qui s’y trouve.
Tu diras : Je suis pour vous un signe. Ce que j’ai fait, c’est cela même qui leur sera fait : ils partiront en exil, en captivité ;
le prince qui est au milieu d’eux chargera son sac sur son épaule, il sortira dans l’obscurité ; on percera le mur pour le faire sortir ; il voilera son visage, si bien qu’il ne verra plus de ses yeux le pays.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le prophète reçoit du Seigneur l'ordre de montrer — à travers une scène très éloquente — la conséquence induite par la dureté de leur cœur. Leurs oreilles ont cessé d'écouter la Parole de Dieu et leur cœur s'est endurci jusqu'à ne plus comprendre l'amour que Dieu leur porte. Ainsi, à travers un geste symbolique, Ézéchiel prophétise la chute imminente de Jérusalem ainsi que la déportation du roi Sédécias et de son peuple à Babylone. Le texte de la Bible souligne souvent le fait que le peuple du Seigneur a des yeux et des oreilles, mais qu'il ne voit pas les œuvres du Seigneur et qu'il n'écoute pas sa parole. Cependant, le Seigneur, empli de miséricorde, continue de s'intéresser à ses fils et il ne cesse d'envoyer ses messagers : « Peut-être comprendront-ils », se dit-il. Ainsi demande-t-il à Ézéchiel — par sept fois, c'est-à-dire sans jamais se fatiguer — de préparer ses affaires, de les sortir de chez lui comme s'il s'apprêtait à partir et de faire un trou dans le mur pour sortir de chez lui. C'est l'image de l'immigrant qui, aujourd'hui encore, interroge nos communautés. Leur présence nous parle d'un destin commun que nous ne pouvons ignorer et qui nous demande à tous d'avoir des yeux pour voir et des oreilles pour entendre.