Prière pour l’Eglise

Partager Sur


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Amos 7,10-17

Amazias, le prêtre de Béthel, envoya dire à Jéroboam, roi d’Israël : « Amos prêche la révolte contre toi, en plein royaume d’Israël ; le pays ne peut plus supporter tous ses discours,
car voici ce que dit Amos : “Le roi Jéroboam périra par l’épée, et Israël sera déporté loin de sa terre.” »
Puis Amazias dit à Amos : « Toi, le voyant, va-t’en d’ici, fuis au pays de Juda ; c’est là-bas que tu pourras gagner ta vie en faisant ton métier de prophète.
Mais ici, à Béthel, arrête de prophétiser ; car c’est un sanctuaire royal, un temple du royaume. »
Amos répondit à Amazias : « Je n’étais pas prophète ni fils de prophète ; j’étais bouvier, et je soignais les sycomores.
Mais le Seigneur m’a saisi quand j’étais derrière le troupeau, et c’est lui qui m’a dit : “Va, tu seras prophète pour mon peuple Israël.”
Écoute maintenant la parole du Seigneur, toi qui me dis : “Ne prophétise pas contre Israël, ne parle pas contre la maison d’Isaac.”
Eh bien, voici ce que le Seigneur a dit : Ta femme devra se prostituer en pleine ville, tes fils et tes filles tomberont par l’épée, la terre qui t’appartient sera partagée au cordeau, toi, tu mourras sur une terre impure, et Israël sera déporté loin de sa terre. »

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Cette page de l'Évangile nous raconte la rencontre entre le prêtre Amazias et le prophète Amos. Ils ne discutèrent pas de leurs propres projets ou de leurs stratégies respectives. Ils rapportaient tous les deux les paroles d'un autre plus grand qu'eux. Amazias rapporte les propos du roi et Amos ceux de Dieu. La parole d'Amos expose la « vision » de Dieu pour que son dessein de salut se réalise. C'est ainsi une parole destinée, par sa nature, au changement de l'histoire. Elle implique avant tout le prophète — y compris au risque de sa vie —, et puis tous ceux qui sont invités à l'écouter. Mais Amazias chassa le prophète du temple, qui n'est alors plus le sanctuaire de Dieu, puisqu'il a été transformé en « sanctuaire » du roi. Et c'est ce qui se passera au sein du temple de Jérusalem, devenu un lieu de marché plus qu'une maison de prière, et qui provoquera la violente réaction de Jésus. Le prophète Amos, qui s'est laissé « saisir » par le Seigneur, annonce sans crainte la Parole de Dieu, et dénonce notamment les injustices et les prévarications perpétrées par les riches à l'encontre des pauvres. Il ne fait partie d'aucune caste, il ne revendique aucun poste particulier qui le distinguerait des autres. Le prophète, qui s'est laissé « saisir » par le Seigneur, trouve en lui toute sa force. Ce qui se passe avec le prophète devient également le chemin à suivre pour l'ensemble de la communauté chrétienne qui est identifiée comme un peuple prophétique.