Prière pour les pauvres

Partager Sur


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Actes des Apôtres 19,1-8

Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul traversait le haut pays ; il arriva à Éphèse, où il trouva quelques disciples.
Il leur demanda : « Lorsque vous êtes devenus croyants, avez-vous reçu l’Esprit Saint ? » Ils lui répondirent : « Nous n’avons même pas entendu dire qu’il y a un Esprit Saint. »
Paul reprit : « Quel baptême avez-vous donc reçu ? » Ils répondirent : « Celui de Jean le Baptiste. »
Paul dit alors : « Jean donnait un baptême de conversion : il disait au peuple de croire en celui qui devait venir après lui, c’est-à-dire en Jésus. »
Après l’avoir entendu, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus.
Et quand Paul leur eut imposé les mains, l’Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues mystérieuses et à prophétiser.
Ils étaient une douzaine d’hommes au total.
Paul se rendit à la synagogue où, pendant trois mois, il prit la parole avec assurance ; il discutait et usait d’arguments persuasifs à propos du royaume de Dieu.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Paul descend de Galatie et de Phrygie et parvient ainsi à Éphèse. C'est une ville riche et populeuse, chef-lieu de la province d'Asie, située à la croisée des principales voies maritimes et terrestres entre l'Orient et l'Occident. L'apôtre y demeure trois ans, faisant de cette ville le centre de sa mission. D'Éphèse, il part en effet fonder des communautés chrétiennes dans d'autres villes, à Colosses, Laodicée ou Hiérapolis. C'est depuis Éphèse qu'il écrit aussi plusieurs lettres aux communautés, par exemple celle aux Corinthiens. Dès qu'il arrive en ville, Paul rencontre des disciples de Jean Baptiste. Il s'agit d'une douzaine de personnes qui font partie d'un groupe se référant à Jean Baptiste et qui s'était quelque peu répandu dans la région. Ils avaient sans doute des affinités avec les chrétiens. Paul saisit aussitôt l'opportunité qui lui a été donnée de les faire grandir dans la foi. Ces derniers avaient quitté le judaïsme et accueilli la prophétie de Jean Baptiste, le précurseur. Le moment était venu pour eux de rencontrer le maître auquel Jean avait préparé le chemin. Et Paul est cet envoyé de Dieu qui pouvait aider les disciples de Jean à faire encore un bout de chemin pour recevoir le baptême dans l'Esprit Saint. Paul se fait le compagnon de ce petit groupe de disciples de Jean Baptiste, une petite douzaine de personne. L'heure vient de leur nouveau baptême. C'est un petit épisode qui montre toute l'attention pastorale de Paul accueillant toutes les chances qui lui sont offertes pour annoncer l'Évangile. Il est attentif aux questions qui restent parfois cachées dans le cœur des hommes et qui désirent rencontrer Jésus. Paul a saisi leur demande, il s'est fait leur compagnon sur le chemin spirituel, il leur a communiqué l'Évangile jusqu'au jour de leur baptême. Pendant que l'apôtre leur imposait les mains, l'Esprit Saint est descendu dans le cœur de ces croyants pour les transformer en disciples de Jésus. L'Esprit montre immédiatement sa puissance aux nouveaux baptisés : « ils se mirent à dire des paroles mystérieuses et à parler comme des prophètes », écrit Luc. Paul nous apprend à prêter attention au besoin d'Évangile, de secours et de miséricorde caché dans les cœurs de beaucoup de personnes. À nous de ne rien perdre pour leur annoncer l'Évangile du Seigneur.