change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - nos amis de la rue - conakry ...t'egidio newslettercontactslink

Soutenez la Communauté

  

Conakry (Guinée) - Une lettre des mendiants de Conakry à la Communauté de Sant'Egidio


 
version imprimable

Conakry (Guinée) - Lettre des mendiants de Conakry à la Communauté
30 juin 2011

Le 29 février 2009, un groupe de plus de deux cents mendiants (dont beaucoup de handicapés) avaient été chassés, avec leur famille et leurs enfants, du Marché Niger, au centre de Conakry. Comme cela arrive malheureusement dans de nombreuses autres villes, en Europe, mais aussi dans la  capitale de la Guinée, la raison de cette expulsion consistait à « préserver l'ordre urbain ». Les mendiants furent emmenés de force à bord de camions, leurs pauvres affaires dispersées, pour être transportés à l'extrême périphérie de la ville où ils restèrent livrés à eux-mêmes.

La Communauté de Sant'Egidio entretient depuis plus de dix ans un lien d'amitié fort avec ces pauvres sans domicile. Le jour même de leur évacuation, elle avait demandé au
Ministère des Affaires sociales de pouvoir récupérer un espace pour leur dite « Ville de la solidarité », une pauvre structure, en partie délabrée, située à la périphérie de Conakry, dans le quartier de Taouyah.

Depuis lors, de nombreuses initiatives ont été prises par la Communauté pour soutenir et aider ces personnes : le puits pour l'eau potable, l'installation de quelques-uns des structures de la « Ville de la solidarité », l’acquisition de parasols pour les protéger du soleil et de la pluie, la scolarisation des enfants, l'école de la paix, une aide sanitaire constante ; puis un vestiaire et le soutien alimentaire pour tous. L'été 2009, les mendiants ont été insérés pendant six mois dans le plan d'aide d'urgence alimentaire, soutenu par l'ambassade italienne à Dakar.

A l'occasion d'une récente visite, les mendiants, qui se sont constitués en association (ASHADESG :  Association des Handicapés Deminus Sociaux de Guinée) ont voulu exprimer dans une lettre leur reconnaissance à la Commuanuté, pour tout ce qui a été fait pour eux, mais surtout pour la fidélité à une amitié qui dure désormais depuis plus de dix ans.

La lettre, lue devant tout le monde, avec émotion et à haute et forte voix par le président de l'association Mamadou Diallo, parle de la joie pour « les visites régulières des jeunes de la Communauté de Sant’Egidio », qui « nous soutiennent depuis des années et qui ne se lassent pas de nous aider et d'être aux côtés de nos enfants pour les aider dans leurs études ».

Elle exprime leur « joie d'être visités, soignés et aidés par vous, nous qui avons été chassés et humiliés comme des étrangers et montrés ainsi à la télévision nationale ».

« Chaque année – poursuit la lettre – nous sommes au repas de Noël, auquel nous sommes accompagnés comme des invités d'honneur ».

La lettre se conclut par une invocation à Dieu « pour qu'il bénisse la Communauté de Sant’Egidio et tous ses jeunes bénévoles qui servent les pauvres ».

 

D'AUTRES IMAGES  

GALERIE DE MEDIA


NOUVELLES EN RELATION
pas de nouvelles pour le filtre sélectionné
toutes les nouvelles connexes

ASSOCIATED PRESS
15 Février 2018
La Nazione
Un pasto per chi non ha nulla. Ecco come si può dare una mano
8 Janvier 2018
OnuItalia
Alfano chiude missione in Africa al centro ‘Dream’ di Conakry (sant’Egidio)
6 Janvier 2018
Vatican Insider
Guinea, Alfano nel centro “Dream” di Sant'Egidio per la cura dell'Aids
11 Décembre 2017
Corriere della Sera
Sant’Egidio, la guida per i poveri dove mangiare, lavarsi e dormire
11 Décembre 2017
ANSA
S.Egidio,7500 senzatetto,3000 in strada
tous les dossiers de presse

PHOTOS

131 visites

468 visites

246 visites

446 visites

250 visites
tous les médias associés